#15 – Insolite : l’inflation concernerait les freelances đŸ€Ż

Cher·e·s tou·te·s,

Merci d’ignorer le fait que j’aie du mal Ă  rester rĂ©guliĂšre avec cette newsletter. Le problĂšme n’est pas tant de m’y mettre toutes les deux semaines ; je suis surtout exigeante envers la qualitĂ© de mes contenus, surtout de cette newsletter.

Il est hors de question que celle-ci sombre dans la mĂ©diocrité ! Club Édito, c’est mon bĂ©bĂ©, mon canal privilĂ©giĂ©, le contenu gratuit le plus pointu que je produise.

Alors, au lieu de vous envoyer des newsletters vides de sens comme tant de courriers qui polluent nos boites mails, parfois, je m’abstiens simplement de vous Ă©crire. Sans forcĂ©ment crier gare.

Ainsi, vous n’avez reçu qu’un e-mail de ma part en janvier. Pour autant, vous ĂȘtes 546 Ă  recevoir cette missive aujourd’hui et je vous remercie de votre fidĂ©litĂ©.

Maintenant… Parlons inflation, bas de laine et fuites urinaires, si vous le voulez ? Suivez la guide, aka Mamie Cloclo. đŸ‘”đŸ»

💭 PensĂ©es (pas si) brĂšves & brĂšves pensĂ©es

J’ai dĂ©barquĂ© (Ă  plein temps) en 2020. La fameuse annĂ©e oĂč le freelancing a dĂ©collĂ©, grĂące Ă  la dĂ©mocratisation du tĂ©lĂ©travail.

Oui parce que, jusqu’aux confinements, je croyais que le TT Ă©tait un moyen de se la couler douce et bosser moins que d’hab. Laissez-moi vous dire que : m to the d to the r. MDR.

Lorsque mon alternance de 3 ans et mes Ă©tudes ont pris fin en octobre 2020, c’était tout vu : trouver un job dans le marketing digital relevait de l’impossible, surtout Ă  Bordeaux oĂč c’est ultra bouchĂ©, quand t’as pas envie d’intĂ©grer une agence (passion annonceurs, ici). Je vous raconte mĂȘme pas la galĂšre pour trouver ce genre de job dans la pampa oĂč je vis dĂ©sormais.

Denial is not just a river in Egypt

​(pour la rĂ©fĂ©rence de ce jeu de mots)​

Si, en 2020, on se doutait que la crise Ă©conomique allait nous tomber sur le coin, autruching is real. D’ailleurs, en vrai de vrai, j’ai l’impression que tout le monde a dĂ©cidĂ© de vivre dans le dĂ©ni. Le freelance game d’Insta n’a pas envie de regarder les choses en face.

Je dis ça car je n’ai vu personne aborder le sujet ces derniers mois. C’est dommage, c’est pourtant une situation rĂ©elle et que nous allons tou·te·s affronter
 Y’a pas Ă  faire semblant que tout va bien.
​
​Notre secteur est-il Ă©pargnĂ© par la rĂ©cession ? Je ne pense pas. En ce qui me concerne, j’ai observĂ© une nette baisse de budget chez les clients sur le second semestre 2022. Moins de demandes. De devis signĂ©s. Des clients plus rĂ©ticents Ă  investir.

Pas vous ? Mettez votre égo de cÎté et parlons vraiment, ici on est pas là pour se pavaner mais pour se dire les choses.

Inflation : we’re all in this together đŸŽ¶

C’est en discutant avec d’autres entrepreneuses, justement, que j’ai pu prendre la tempĂ©rature. La tendance est clairement Ă  la prudence.

Alors, je vous rassure : aussi prĂ©caire puisse-t-il ĂȘtre, je prĂ©fĂšre encore mille fois mon statut de freelance Ă  celui de salariĂ©e. Parce que tout ne tient pas qu’au fait de rester employĂ©e – et que j’ai suffisamment confiance en mes capacitĂ©s pour me retourner encore et encore, afin de rester dans la course. J’ai de quoi me prĂ©parer Ă  toutes les Ă©ventualitĂ©s.

Toujours mĂ©fiante, jamais pleinement rassurĂ©e, je ne me fais aucune illusion : les prochains mois risquent de ne pas ĂȘtre faciles.

Le survival mode ? On y est

Avec ou sans bas de laine (mais
 qui dit ça ?!), moi aussi, j’ai peur. Bien que les Ă©conomistes nous aient prĂ©venus de la cata Ă©conomique, de l’inflation de tout ce qu’on se prend dans la tronche depuis quelques mois ; quand on a un statut prĂ©caire, difficile de prĂ©dire l’avenir. Tout ce que je sais, Ă  mon Ă©chelle, c’est que nous, les auto-entrepreneurs, on peut s’adapter et pivoter nos activitĂ©s selon l’Ă©tat du marchĂ©.

Il me semble que les freelances & entrepreneur·e·s Ă  succĂšs sont celles et ceux qui savent se renouveler, ĂȘtre lĂ  oĂč on ne les attend pas, tels de vrais camĂ©lĂ©ons multidisciplinaires qui ont toujours une longueur d’avance.

Sans m’en rĂ©jouir pour autant, parce que je suis pas une LinkedInos assoiffĂ©e de compĂ©tition, je vois ça comme un nouveau challenge. Une opportunitĂ© pour tester mes limites, ma flexibilitĂ©, dĂ©velopper mes compĂ©tences et mon esprit stratĂ©gique.

Attention : ne voyez pas dans mon propos une injonction Ă  investir dans votre business ou un Ă©niĂšme encouragement pour lancer une Ă©niĂšme formation business en ligne, alors que vous avez 5 mois d’activitĂ©.

Saisir l’opportunitĂ©

La lecture attentive de mes feuilles de thĂ© me dit que… Si vous faites ça parce que c’est la mode, vous allez vous planter dans le dĂ©cor et finir en CDI chez Jardiland. Quoique, 35H par semaine passĂ©es avec des plantes, c’est peut-ĂȘtre plus apaisant que nos +50H de freelances angoissĂ©es.

Qu’on se le dise
 C’est en pleine crise qu’on verra quelles entreprises sauront tirer leur Ă©pingle du jeu. Qui saura se recalibrer en plein shitstorm Ă©conomique, et comment. C’est peut-ĂȘtre une situation temporaire, mais de mon cĂŽtĂ©, j’agis comme si c’était permanent !

Pour clore cette newsletter aux accents dĂ©primants sur une note optimiste, qui sait : peut-ĂȘtre que le freelancing, Ă  l’instar des chanceuses industries qui Ă©chappent aux crises, continuera de prospĂ©rer ? J’attends votre avis sur le sujet !

✏ Copy Crush

Parfois en français, parfois en anglais, selon mes trouvailles.


➜ Jude: Bladder Care Made Better

Imaginez : rendre l’incontinence sexy.

Jude l’a fait.

En rĂ©alitĂ©, je n’irais pas jusqu’à dire “sexy” (d’ailleurs dire que les trucs random sont “sexy”, c’est cringe). Je voulais juste attirer votre attentionJ’admire le/la copywriter. D’entrĂ©e, balancer le mot “bladder” (= vessie) et rĂ©sumer en cette toute mini phrase la promesse de la marque (= rĂ©duire les pipi de nuit et les fuites urinaires), c’est fabuleux. Vive le copywriting.

Et ça ? ÇA ? Majestueux. Les fuites urinaires sont un Ă©niĂšme tabou fĂ©minin, peu de solutions sont proposĂ©es pour amĂ©liorer le quotidien des personnes qui en souffrent (tiens donc). How feminist of you, Jude’s copywriter!

Les bonnes pratiques :

  • S’en tenir Ă  la vĂ©ritĂ©, rien que la vĂ©ritĂ©, toute la vĂ©ritĂ©

Des statistiques, des arguments cohĂ©rents, des donnĂ©es chiffrĂ©es trĂšs prĂ©cises & de la transparence : c’est oui. Et la fiabilitĂ© des arguments scientifiques/mĂ©dicaux, quelle rĂ©assurance !

  • Offrir communautĂ©, compassion & rĂ©confort

Oui alors la communauté des fuites urinaires, ça paraßt pas ouf. Mais les femmes ont besoin de parler de ces sujets avec leurs paires pour se libérer, vous le savez.

Ne pas oublier les convictions de sa cible

L’argument environnemental, grande prĂ©occupation de l’hygiĂšne et de la protection intime aujourd’hui :

  • Les pages produits sont vraiment bien construites.
  • Les diffĂ©rentes pages À propos sont des modĂšles à Ă©pingler prĂ©cieusement.

Conclusion ?

Je n’ai absolument rien de nĂ©gatif Ă  redire, je trouve ce site gĂ©nial.

Contre toute attente, je pense pouvoir affirmer que c’est mon site e-commerce prĂ©fĂ©rĂ© jusqu’ici. J’adore le cĂŽtĂ© militant/santĂ©/communautaire.

Alors, que dire ?

HĂąte d’avoir le pĂ©rinĂ©e qui dĂ©faille pour rejoindre la communautĂ© Jude (non).

Hñte d’avoir vos retours par rapport à cette analyse (oui).

🍭 Minute Pop(illon)

đŸ“ș La nuit oĂč Laurier Gaudreault s’est rĂ©veillé  (Canal+)

La premiĂšre sĂ©rie de (et avec) Dolan ! Pleine de suspens, avec des personnages compliquĂ©s, une histoire de famille compliquĂ©e et l’omniprĂ©sence de la mort. Avec Anne Dorval, notre mĂšre Ă  tou·te·s.

đŸ“ș Drag Race France  (France Tv Slash)

Le week-end dernier, je suis allĂ©e voir des ami·e·s Ă  Bordeaux et l’un d’eux m’a emmenĂ©e Ă  un show drag (celui de la Familips, aka la house d’Elips de Drag Race FR). RĂ©flexion immĂ©diate : qu’attendais-je pour mettre les pieds dans ces endroits safe, colorĂ©s, inclusifs et fabuleux ? Alors merci Ă  ma puce Jb, qui m’a ensuite initiĂ©e Ă  Drag Race FR.

Et j’en profite pour fĂ©liciter Guillaume, aka Pipa Just Pipa, ma vie entiĂšre qui a rĂ©alisĂ© plusieurs outfits pour les drags de l’Ă©mission. Mon cƓur a implosĂ© de fiertĂ© quand j’ai vu tes tenues prendre vie Ă  l’Ă©cran, ça a pris encore plus de sens. ❀

Lu (et adoré) :

📖 Lola Lafon – Quand tu Ă©couteras cette chanson : 5 ⭐

📖 Prince Harry – Spare : 5 ⭐

📖 Elena Ferrante – Les jours de mon abandon : 4,5 ⭐

🔗 EnregistrĂ© :

lol, no

đŸŒ· Ety-mot-joli

​Chaque mot a son passĂ©. Parfois insoupçonnĂ©, souvent surprenant… 👀

Focus sur mon expression de vieille :

Le bas de laine : ce sont tout simplement des économies.

L’expression est empruntĂ©e des paysans français du XIXĂšme siĂšcle. Un peu sceptiques (et non pas « septiques », comme la fosse) (cette erreur m’horripile, dĂ©so) vis-Ă -vis des banques et mĂ©fiants des cambrioleurs, iels planquaient leurs petites Ă©conomies dans des bas de laine.

Cette expression peut avoir un sens « pĂ©joratif » : on peut l’employer pour dĂ©signer des sommes d’argent dissimulĂ©es de son entourage. Aussi, je crois que dire que quelqu’un aime les bas de laine, c’est dire que c’est un gros rat.

🆕 Travailler avec moi ✹

ChĂšre audience privilĂ©giĂ©e, vous avez bien mĂ©ritĂ© d’ĂȘtre les prem’s Ă  dĂ©couvrir une nouvelle maniĂšre accessible de collaborer avec moi…

Je proposerai trĂšs bientĂŽt une boutique en ligne oĂč vous retrouverez des gammes de produits digitaux : e-books, templates de textes (divers et variĂ©s), guides stratĂ©giques.

Je conçois actuellement 2 gammes de produits, pour 2 audiences différentes :

  • Une gamme de produits digitaux destinĂ©e aux entrepreneur
  • Une collection de produits dĂ©diĂ©e aux (aspirant·e·s) copywriters, directement puisĂ©e dans mon travail et mon expĂ©rience (templates, process, guides…)
Tell me more!

Ce ne sera PAS des formations car, encore une fois, je ne suis pas coach ni formatrice ni n’importe quel autre nom qui s’en rapproche.

Tous les produits seront vendus individuellement, avec possibilité de créer des bundles à des prix avantageux.

💰 Les prix seront trĂšs accessibles (Ă  base de 20-100€ HT), le but de ce shop Ă©tant de proposer mon expertise aux petits budgets… J’y tiens.

Si vous avez aimĂ© lire ce Club Édito #15, partagez-le autour de vous 💗

Vous avez aimĂ© cette Ă©dition ? Parlez-en autour de vous pour rendre une meuf heureuse (moi) ❀

​Promis, jurĂ©, je ne vous spammerai pas.